Retour sur mes neufs mois de grossesse

enceinte

Neuf mois de grossesse, c’est à la fois très rapide mais aussi très long. Un moment que j’ai à la fois adoré et parfois détesté.

Tous d’abord, revenons sur les deux premiers mois qui ont été assez éprouvant pour moi car j’ai eu deux mois de nausées qui duraient du réveil à la fin d’après-midi. Autant dire que je ne mangeais pas grand chose. Et niveau fatigue, c’était pas mal aussi. Il y avait des travaux sur la ligne A du rer donc je devais prendre un chemin beaucoup plus long, je rentrais tard, je grignotais puis m’endormais vers 21h. Bref, un été pas très agréable, heureusement que j’ai eu deux semaines de vacances pour me ressourcer en dehors de Paris.

Ensuite, les semaines se sont enchaînées jusqu’au sixième mois où j’ai été arrêtée une semaine car avec la fatigue, j’avais pas mal de contractions. J’ai ensuite été arrêtée avec deux semaines d’avance, début février et la, le temps est passé à une vitesse incroyable jusqu’à l’arrivée de la choupette. J’ai à peine eu le temps de préparer sa chambre, faire du tri pour lui faire un maximum de place et tout nettoyer avant qu’elle entre dans notre vie.

Globalement, j’ai eu beaucoup de chance car ma grossesse s’est très bien passée. Je n’ai eu aucun soucis de santé mis à part les contractions de fatigue lorsque j’en faisais trop. Ah oui, j’allais oublier les insomnies. Elles ont commencé pour moi vers le 6ème mois, lorsque mon ventre commençait à être lourds. Mais c’est les deux derniers mois qui ont été les plus pénibles.

Je redoutais la nuit car je savais que je dormirais mal. J’ai essayé pas mal de chose pour y remédier : les tisanes, la relaxation, éviter les écrans avant de se coucher, manger plus tôt ou plus léger, …. Rien à faire… Je passais des heures et des heures à jouer ou regarder des séries sur mon téléphone la nuit et parfois, je filais dans le salon pour pouvoir lire ou tricoter.

Gilet jamais fini...

Gilet jamais fini…

Un autre point qui a été très dur et qui l’est encore plus maintenant : le changement du corps et notamment la prise de poids. Lorsque je suis tombé enceinte, je venais de perdre 8kgs grâce à WeightWatchers. J’avais pris un abonnement de 7 mois sur Vente-Privée (que j’ai arrêté avant la fin). Et j’étais fière de cette perte de poids.

Alors quand j’ai commencé à reprendre ces kilos durement perdus, à revoir mon corps changer, j’ai eu un gros coup de blues. Et j’en pleurs encore maintenant car après la naissance, j’ai pris encore quelques kilos. En fait, j’ai repris tout ce que j’avais perdu et je suis aujourd’hui à mon poids le plus haut, celui d’avant WeighWatchers. Les jeans que je pouvais remettre avant de tomber enceinte ne me vont plus. Je n’ai quasiment pas pris de photo de moi durant ces neufs moi (d’où les photos assez moches qui illustrent cet article ^-^)

Alors oui, ce n’est rien, j’ai donné la vie et c’est la plus belle chose au monde mais quand on commence à perdre et à reprendre confiance en soit, c’est dur de voir tout cela s’envoler. C’est dur de ne plus pouvoir se regarder dans le miroir quand on commençait à peine à se réconcilier avec lui. Et pourtant, je n’ai pas pris beaucoup de kilos pendant ma grossesse par rapport à ce que je croyais.

Mais bon, malgré tout cela, j’espère un jour avoir un deuxième enfant, peut-être même un troisième :) Mais je veux perdre ces kilos d’abord et surtout profiter de ma fille et la voir grandir, bref laisser au moins trois ou quatre ans avant d’y penser.

glace-enceinte

Mon plaisir de l’été

Laisser un commentaire

(*) Required, Your email will not be published